CHAPELLE SAINT-NOM-DE-JESUS

 

 

 
photo Marion

Comment la trouver ?

La Chapelle Saint-Nom-de-Jésus est située au carrefour
de la route de Ginasservis et du chemin du Saveou,
dans le quartier appelé " LE BOUT DU VILLAGE".

Avant que de nouvelles constructions ne l'entourent,
elle était le premier bâtiment que vous aperceviez en arrivant de GINASSERVIS.


 

*

Aujourd'hui,
cette chapelle n'est ouverte que pour des cérémonies occasionnelles.

**

La fête du SAINT-NOM-DE-JESUS
a lieu le premier dimanche suivant l'Epiphanie.


***

HISTORIQUE

En 1604, il y a un lieu dit « TOUT PRES DE LA CHAPELLE DU NOM-DE-JESUS ».

Au début du XIXè siècle des appentis étaient accolés à cette chapelle.

De nombreux malheureux et des vagabonds sans abri y trouvaient refuge.
C’était devenu la "Cour des Miracles" de Vinon.
Pour mettre fin aux désordres qui s’ensuivaient,
le Conseil Municipal décida leur démolition.

****

LE BATIMENT

C'est une chapelle très classique
dans sa reconstruction qui doit dater de 1856.

Un bâtiment rectangulaire en pierres apparentes.
surmonté d'un clocher
coiffé d'une simple croix métallique.


 
Le fronton est constitué d'une porte ogivale en bois
au-dessus de laquelle est une ouverture
obturée par une simple vitre.


 
Sur chaque côté quatre ouvertures aujourd'hui grillagées
apportent la lumière du jour
au travers de simples vitres.


 

comme le montre cette photo.

****

L'INTERIEUR

En poussant la porte de la chapelle
la fresque de l'ANNONCIATION
peinte au-dessus de l'autel, attire aussitôt le regard.


 

Elle est avec une statue de NOTRE-DAME-DE-LOURDES
le seul ornement permanent de cette chapelle

****

La messe dite dans la chapelle était autrefois l'occasion de chanter en provençal
le texte que voici datant de 1885.


CANTICO PROVENCAU
En ounour dou Sant Noum de Jésus
(Per lei Vinoun)
°°°°°°°°°°°°°°
Refrin

Del Vinounen escouto la preièro :
Se lou demoun vèu prendre lou dessus,
Lèu paro-nous sout ta noblo bandiero :
Vivo toujour toun sant nom, o Jésus!(bis)

Refrain

Des Vinonnais, écoute la prière :
Quand le Démon veut prendre le dessus,
Vite protège-nous sous ta noble bannière :
Vive toujours ton saint nom, ô Jésus ! (bis)

1

Enfant de Dièu e de la santo Egliso,
Fraire crestian, pouten-lou 'mé fierta
Lou noum sacra qu'avèn pre pèr, deviso,
Aquéu béu noum que Jésus a pourta.

2

Tou noum beni, nouéstei piousel maire
Nous l'an après à tei pèd, Jésus Christ!
E fléu pious, dins noueste couer amaire,
O pèr toujour nautre l'avèn escri.

3

Noum de Jésus, noum terrible e sublime !
Deis ange au cèu fas clina lei qeinous;
Fas tremoula Satan dins leis abime,
Nautre eici-bas t'invoucan : sauvo-neus!

4

Segnour Jèsus, el quatre vènt dou mounde,
Toun noum clantis milanto fes pèr jour;
Bèu crid d'amour que la fe te semounde,
E que t'esmou dins l'eterne sejour !

5

Marchen toujour sus lei pas dou Bouen-Mèstre,
Arremben-nous à l'entour de sa crous;
Après la lucho auren puei lou bèn-èstre
Qu'espèro amount lou crestian courajous.

6

Malur ! malur au crestian que desèrto !
Malut ! malur au cristian que traïs !
Pauro crestian que courre après sa pèrto,
Dou cèu jamai veira lou bèu pais !

7

Combaten dounc, coumbaten'mé courage,
O Vinounem, pèr vincre l'enemi ;
E que Satan dins leis infèr s'enrage !
Mai, que jamai nous susprengue endourmi !

8

Te n'en pregan, Jèsus, fai-nous la gràci
De pas rougi de toun noum pouderous,
Afin qu'un jour te venguèn fàci à fàci,
Au Paradis emé lei Benurous !

°°°°°°°

(F. Laugier Vicaire Général - Fréjus 9 janvier 1885)

Aujourd'hui cette tradition a disparu.

*****

La fête votive du Saint Nom de Jésus commençait toujours par la messe
et se poursuivait à l'extérieur sur les aires voisines.

Depuis quelques années, la municipalité a repris cette tradition :
c'est la fête "du bout du village"
elle donne l'occasion, à ceux qui veulent bien se déplacer, de se retrouver dans une grange
où un apéritif est offert tandis que un musicien-chanteur anime la rencontre.

Mais aux dires des anciens, ceci n'a rien à voir avec ce qui se passait encore avant guerre.
Deux vinonnaises, Mmes Désirée PROUVENT et Andrée BAURES, se souviennent :
"...tout dépendait du temps.
S'il faisait beau, nous nous retrouvions sur les aires entre la chapelle et le cimetière.
Là, souvent, un manège et une balançoire étaient montés à côté d'un stand
où on tirait sur des boites vides de petits pois...
on dansait au son d'une viole ou sur les airs d'un piano mécanique....
S'il faisait mauvais temps, tout le monde se retrouvait au café ATHENOUX
dans la rue grande où le bal était au premier étage..."

Une autre version nous a été donnée par un agriculteur vinonnais sur cette fête.
"... une petite foire à bestiaux se tenait sur les aires. C'était l'occasion d'acheter ou de vendre les animaux nouveaux-nés de l'année, surtout des gorets ou des poulains,
afin de reconstituer son cheptel...
et de retrouver des amis perdus de vue pendant les mois d'hiver...."

***

A VINON-SUR-VERDON
le premier dimanche qui suit l'EPIPHANIE est l'occasion de rassembler les vinonnais
pour les convier à revivre une tradition du village.


C'est ce qui s'est passé le dimanche 9 janvier 2005.
Alors que la sainte messe en l'honneur du " SAINT-NOM-DE-JESUS " se déroulait dans la chapelle éponyme située à la sortie du village au bord de la route menant à GINASSERVIS,
le comité des fêtes conviait la population à se retrouver, non loin de là, pour perpétuer
la traditionnelle fête du " BOUT DU VILLAGE ".

*

La célébration de la fête du SAINT-NOM-DE-JESUS
a été l'occasion
pour le Père SAINT-HILAIRE
au cours de la sainte messe


 

de faire revivre un cantique provençal
composé pour l'occasion
en 1887
à l'attention des vinonnais

dont nous reprendrons ici un refrain

en provençal

Dei vinounene escouto la preièro ;
Se lou demoun vêu prendre lou dessus,
Léu pro-nous sout ta noblo bandièro !
Vivo toujour toun Sant Noum, o Jésus !

en français

Des vinonnais, écoute la prière ;
Si le démon veut prendre le dessus,
Vite au secours !
Engage-nous sous ta noble bannière !
Vive toujours, ton Saint-Nom, ô Jésus !

et un des huit couplets

Combattons donc, luttons avec courage,
O vinonnais, pour vaincre l'ennemi ;
Et que Satan dans les enfers enrage !
Mais, non jamais, nous surprenne endormi !

que le Groupe Vocal du Verdon,
dirigé par Mme Jocelyne GAYE

et composé de
Mmes Colette LOYET, Nicole PEYRAULT, Marinette SAES,
MM. Louis DUMONT, Claude GIVAUDAN, Michel PEYRAULT,


 

accompagné à la flûte par
Mlles Diana GALDEANO et Estelle SIGNORET,


 

a interprété avec intensité et conviction dans sa version française
à la grande satisfaction de l'assistance.

La cérémonie religieuse s'est achevée avec le partage " du pain béni ".

et

nombre de participants se sont dirigés vers l'entrée du village
où le Comité des Fêtes organisait la " Fête du Bout du Village "
en conviant les habitants à un vin d'honneur offert par la municipalité
et dégusté cette année en plein air, à la faveur d'un ciel clément


 

au cours duquel le Groupe Vocal du Verdon n'a pas pu résister à l'envie
de reprendre le cantique provençal
au bénéfice des participants


 

qui les ont chaleureusement applaudis pour cette prestation inattendue.

***






 



 
 


 
 

Une création signée votre-hebergement.net