La maison des Menc se transforme

Déambulant dans Vinon, vous ne pouviez échapper à cet Hôtel des Menc
endormi au bord de la rue Grande.
Volets clos, porte fermée qui lorsqu'elle était entre-ouverte laissait deviner un escalier de belle facture, un assemblage de pierres de taille au pied des façades, tout cela lui conférait un petit air de mystère et les questions à ce sujet ne manquaient pas.

Qui l'avait donc construit et quand ?
Pourquoi était-il donc clos depuis les années qui suivirent la fin de la seconde guerre mondiale ?
Menc ? vous avez dit Menc.

la maison des Menc jusqu'en 2007 
photo ALS

En ce temps-là, la grande famille bourgeoise des Menc rayonnait dans toute la région :
Saint-Paul, Vinon, Gréoux et ailleurs.
Elle comptait dans ses rangs des magistrats, des avocats, tous gens d'influence qui exercaient leurs fonctions à Aix-en-Provence qui était alors un centre de décision important.
Il convenait donc qu'une maison devienne la vitrine de leur aisance.
On peut supposer que cet "hôtel" ait été construit à la fin du XVIII ème siècle en raison de la présence des magnifiques pierres de taille qui lui servent d'assise. En effet, même si à cette époque quelques pierres provenant de la citadelle démantelée de Vinon ont pu être utilisées, elles n'avaient sans doute pas la qualité et l'apparence de celles que le passant peut encore voir.
Il est plus logique de penser qu'elles provenaient du château de Gréoux ouvert après la Révolution à ceux qui étaient à la recherche de matériaux nobles.
Mais rien n'est sûr à ce sujet.

A Vinon, les Menc ont été membres des conseils communaux, propriétaires terriens
et même s'ils tiraient l'essentiel de leurs revenus de leurs charges, ils ont pesé sur la vie communale de l'époque, bien au dela de la Révolution.
Le temps passant, la branche vinonnaise des Menc s'est éclaircie et l'hôtel a changé de mains.
Devenu une résidence secondaire, il n'était plus occupé que pour les périodes estivales
avant de sombrer dans un grand sommeil de cinquante ans.
Et en 2007/2008 il a été vendu.

Adieu à l' Hôtel du XVIII ème siècle, bonjour à l'immeuble locatif du XXI ème siècle.

Les nouveaux propriétaires dans leur rénovation ont épargné les façades
et même si la splendide porte d'entrée en bois a disparu,

le nouveau porche en 2009 
photo ALS

le passant revenu sur les lieux ne verra pas de grands changements extérieurs.
La toiture a été révisée, les fenêtres en bois sont devenues en plastique,
les volets remplacés et le porche a pris une allure moderne dissimulant
les vénérables marches d'accès sous une rampe bien surprenante.

le nouvel immeuble locatif en 2009 maison des Menc jusqu'en 2007 
photo ALS








 
 





























 

Une création signée votre-hebergement.net