GUIDE A L'USAGE DU PROMENEUR



 

 
Il n'est pas facile de rencontrer Eligune lors de vos passages à Vinon,



elle est tout le temps en balade...


Aussi avons-nous pensé à préparer à votre intention
avec les lignes qui suivent
une visite guidée
qui devrait vous faciliter la découverte de notre village.



*

Itinéraire vert voiture :
rive droite

La caractéristique de Vinon-sur-Verdon est d’être coupé en deux par la rivière dont le pont est un passage obligé pour communiquer d’une rive à l’autre.

Nous allons donc vous proposer deux boucles :
Le circuit rive droite : office du tourisme – aérodrome - hameau – pont/office du tourisme
Le circuit rive gauche : office du tourisme – pont – village – pont/office du tourisme.

Circuit rive droite :

Si vous êtes à l’office de tourisme, ne traversez pas le pont en direction du village, mais partez sur la droite. A deux cents mètres suivez la direction Manosque, traversez le rond-point toujours dans cette direction et parcourez un kilomètre.
Surtout ne bifurquez pas à gauche quand vous lirez le panneau aérodrome.
Continuez à suivre la nationale jusqu’au moment où vous apercevrez le silo à céréales.
Tournez prudemment à gauche et garez-vous aux abords de l’entrée de ce silo.

Vous êtes arrivés au premier point de vue :
de gauche à droite, donc d’ouest au nord, vous découvrez le terrain d’aviation de Vinon, la plaine de Pélonière, le lit de la rivière Durance, qui vient du nord, avec sur sa rive droite les villages de Corbières, Sainte-Tulle et Manosque. La Durance étant la limite du département du Var, ces villages sont situés dans le département des Alpes de Haute-Provence. Descendez, sur cinq cents mètres, le chemin sur lequel vous êtes engagés jusqu’au premier carrefour.
Tournez à gauche, en suivant le chemin de Pélonière vous longez l’aérodrome qui se dévoile sur votre droite avec ses hangars d’aviation, ses avions ou ses planeurs en mouvement.

Au rond-point prenez à droite et entrez au cœur de l’aérodrome en suivant le circuit routier
- qui passe devant le monument dédié à Jean-Marie Beynet fondateur de ce terrain d’aviation -
et qui vous ramènera à ce rond-point, car on ne peut sortir ailleurs de cette plate-forme dévolue aux sports aériens. Si le cœur vous en dit, faites une halte et approchez-vous des pistes sans y pénétrer : il y a toujours une belle machine volante qui y stationne.

Revenus sur vos pas, franchissez le rond-point et suivez la route de l’aérodrome qui traverse un quartier résidentiel récent jusqu’à la route nationale. Au stop, prenez à droite sur cent mètres et ne manquez pas l’accès à un jardin public qui est sur le côté droit de la route.

Vous êtes arrivés au deuxième point de vue :
de gauche à droite, donc du sud à l’ouest, le village perché de Vinon se découvre dans son écrin de verdure avec son église et son campanile de l’autre côté du Verdon qui coule, de l’est au sud, au bout de la plaine à vos pieds juste derrière les bâtiments industriels et commerciaux que vous apercevez. En face de vous, en suivant du regard le mouvement de terrain qui descend lentement vers la droite, vous remarquerez une zone fraîchement déboisée de plusieurs hectares : c’est là que verra le jour ITER
– projet international de fission nucléaire -.

Reprenez votre véhicule et retournez vers le village, traversez le rond-point
- surmonté de la réplique d’une arche du pont de Vinon –
et à cent mètres, bifurquez à gauche en direction de Gréoux-les-Bains.
Vous circulez dans le quartier du Hameau en parallèle du lit de la rivière Verdon
– sur votre droite un minuscule jardin public, sur votre gauche une place avec une fontaine,
puis un supermarché à l’enseigne nationale -.
Juste avant le premier ralentisseur, tournez à droite dans la rue de la scierie.
Arrêtez-vous au niveau du portique de limitation de hauteur qui enjambe le canal à ciel ouvert.

Vous êtes arrivés au troisième point de vue :
de gauche à droite, donc de l’est au sud, la rive droite du Verdon coiffée d'arbres jusqu'au moulin de Saint-André est à vos pieds ; on devine sur l'autre rive la conduite forçée de l'usine EDF et le débouché dans la rivière de son canal d'évacuation.
Vous pouvez continuer en voiture sur cent mètres
jusqu'au parking situé au niveau de l'aire de jeu Capriata d'Orba,-la jumelle italienne de Vinon- .
Mais à partir de là il faudra continuer à pied.
Descendez jusqu’au bord de la rivière : sur votre droite la route en direction du camping municipal s’arrête sur une barrière de pierres et les autres voies,
à votre droite, en direction du Hameau à ce niveau, sont également des itinéraires piétons.
Sur votre gauche, il est possible de remonter le cours du Verdon sur plusieurs centaines de mètres par le sentier non goudronné au bord des berges encore libres de cette charmante rivière.
Là encore, il vous faudra rebrousser chemin pour revenir au parking.
et emprunter la rue de la scierie jusqu'à la route nationale.

Partez à gauche, dépassez le supermarché et lorsque vous arriverez à la place du puits qui entoure la fontaine publique, tournez à droite dans le chemin des aires qui passe au dos des maisons du quartier du Hameau et qui va vous amener à la place des Aires
où le stationnement est facile.

Vous êtes arrivés au quatrième et dernier point de vue :
non loin de la fontaine où l’eau coule en permanence,
un monument composé d’une pierre dressée borde le petit boulodrome.
Une plaque rappelle le souvenir de la bataille de 1591 qui se déroula dans la plaine,
où il n’y avait encore aucune construction, qui est devant vous côté nord-ouest.
Son enjeu et son issue furent que Vinon et sa région
échappèrent à la convoitise du Duc de Savoie.

Ce circuit rive droite est terminé.

Nous vous conseillons le circuit rive gauche pour compléter votre visite de Vinon.

*


 

Une création signée votre-hebergement.net